Pot-limit Omaha (1) : Omaha vs Holdem

Vous avez la technique qui tue au hold'em ? Vous êtes un champion du triple draw ? Exprimez vous...

Modérateurs : Forum Pokeralille, rocknr14, djobi_djoba, M.Rik, Membres du comité d'administration

Avatar de l’utilisateur
hellboychess
Full
Full
Messages : 5583
Inscription : Lundi 20 Février 2006 22:42

Pot-limit Omaha (1) : Omaha vs Holdem

Messagepar hellboychess » Vendredi 14 Mars 2008 11:37

Omaha vs Holdem

Ce qui différencie le Omaha du Holdem, c'est qu'au Omaha, chaque main contient 4 cartes, et que deux d'entre elles doivent être combinées avec 3 cartes du board. Si vous jouez une partie de Holdem à 8 joueurs, alors il n'y a que 8 mains différentes en jeu. Mais si vous jouez une partie de Omaha à 8 joueurs, chaque joueur détient 6 combinaisons de mains, et il y a donc littéralement 48 mains en jeu. Voici donc 7 choses que vous avez besoin de garder à l'esprit lorsque vous jouez en pot-limit.

1. Les Nuts

La meilleure main possible ne survient pas souvent. Cela dit, un joueur touche les Nuts beaucoup plus souvent que ne l’imaginent les débutants, surtout s’ils sont habitués à jouer au Holdem. Lorsqu’un joueur relance en pot-limit Omaha, surtout sur la fin, il a très souvent la meilleure main possible. Par exemple si une couleur est possible au board et que quelqu’un sur-relance à la fin, c’est qu’il aura en règle générale la couleur max. La même chose vaut pour les quintes.

2. Bluffer

On trouve beaucoup moins de bluff en pot-limit Omaha qu’en comparaison avec le Holdem no-limit. Bien sûr des joueurs bluffent, mais avec autant de mains possibles, les choses sont beaucoup plus difficiles. Vous devez vous montrer extrêmement prudent lorsque vous bluffez parce qu’il est probable que quelqu’un aura la meilleure main ou le meilleur tirage.

3. Mains de départ

Avec autant de combinaisons possibles, vous pouvez généralement jouer plus de mains de départ au pot-limit Omaha, si une bonne structure le permet. Et si vous touchez certaines mains, les profits peuvent s’avérer juteux. Vous pouvez vous permettre de jouer un peu plus loose preflop, si vous comprenez réellement le jeu, que vous interprétez les flops correctement, et que vous connaissez avec quelles mains jouer prudemment, avec quelles mains bluffer, et avec lesquels il vous faut folder.

4. Mains à tirage

Vous pouvez jouer beaucoup plus de mains à tirage en pot-limit Omaha, mais vous devriez vous assurer que vous jouez alors pour les Nuts la plupart du temps. Des problèmes récurrents surviennent lorsque vous êtes à tirage sur une couleur non max, ou sur un quinte basse. Par exemple, supposez que le board affiche 10-5-4 et que vous avez 6-3 dans votre main. Ce n’est pas un très bon tirage car vous jouez alors pour la quinte. Vous aurez la meilleure main si vous touchez un 2, tandis que si vous touchez un 7, vous ferez face au risque que quelqu’un ayant 8-7-6-5 ne touche une quinte supérieure. Bien entendu, vous aimerez toujours toucher un tirage quinte doublé d’un tirage couleur max. Imaginons que le flop tombe avec
:Tc :5c :4s.
De votre côté, votre main est
:Ac :8c :7h :6s .
Vous avez alors 6 mains à tirage qui sont toutes assez jouables.
En règle générale, si vous êtes en train de jouer un tirage pour une quinte ou une couleur, assurez-vous qu’il s’agisse de la meilleure quinte ou de la meilleure flush possible – autrement cela vous reviendra trop cher. Si vous avez deux adversaires et que chacun d’entre eux possède 6 mains potentielles, vous devez voir le coup comme si vous faisiez face à 12 mains, et pas juste deux.

5. Volatilité

Le pot-limit Omaha est plus volatile que le Holdem. Vous allez jouer de plus gros pots plus souvent, et vous ne serez que rarement un énorme favori dans une main. Bien souvent, des mains vont survenir et vous verrons terminer à tapis avec votre adversaire – cela même si toutes les cartes étaient jouées faces visibles. Cela se passe d’habitude lorsqu’un joueur touche le top set et que son adversaire est sur un joli double tirage (quinte et flush) ou sur un « wrap » (un tirage quinte qui se complèterait avec 3 cartes possibles – cela arrive une main de départ du genre 89TJ sur un board 7QJ). Dans ce scénario, si l’un des joueurs mise et que l’autre ne relance, alors les deux joueront le coup, peu importe de qu’ils aient relancé ou se soient fait relancé. Au fond, c’est un coin flip lorsque vous êtes dans cette situation, car les côtes pour chacune de ces deux mains sont équivalentes. Vous êtes alors dépendant du sort car aucune de ces deux mains n’est favorite par rapport à l’autre. Il est plus difficile de coucher une main de coin flip au pot-limit Omaha qu’il ne l’est au Holdem. Vous ne parviendrez pas à coucher un top set ou un double tirage couleur et quinte.

6. Les « backdoor »

En pot-limit Omaha, les mains qui vont toucher en backdoor surviennent plus fréquemment qu’au Holdem. Et même si vous jouez avant tout votre main principale, vous pouvez également avoir un tirage possible en backdoor, car vous avez 6 mains potentielles et non pas deux. Supposez que vous floppez deux paires ou un set avec également une carte de votre duo de cartes assorties sur le board. Vous et votre adversaire, qui a floppé le top set, amenez tout votre argent au pot dès le flop. Survient alors un runner runner qui complète votre couleur et vous fait gagner le coup.
En d’autres mots, il existe des valves de sécurité au pot-limit Omaha, que l’on ne retrouve pas au Holdem. Au Holdem, vous n’avez que deux cartes au départ, et parfois il n’y a aucune sortie de secours – vous esayez de toucher deux cartes bien spécifiques et c’est tout. Les probabilités de voir deux cartes assorties qui vous feront couleur tomber à la suite à la turn et à la river sont d’environ 1 chance sur 23. Mais au Omaha, les probabilités jouent plus en votre faveur. Disons que j’ai en main
:Ac :Td :2c :2d
et le flop tombe avec
:Jc :7d :2s.
Mon adversaire touche son set de Jacks alors que je viens de toucher mon set de 2. Le coup part à tapis au flop. J’ai encore 10% de chances de compléter une couleur avec un runner runner carreau ou trèfle. Par conséquent, mes possibilités de backdoor, mes sorties de secours, sont assez importantes.

7. Côtes implicites

Comprendre les côtes implicites est très important à la fois au pot-limit Omaha et au Holdem. En gros, vos côtes implicites dans un coup, prennent en compte le total que vous espérez toucher en retour.
Mais vous ne pouvez pas souvent compter là-dessus en Omaha. Par exemple, si vous êtes à tirage pour la couleur max et que vous la touchez à la river, il y a de fortes chances que personne ne vous paye. Par conséquent, bienque vous deviez être conscient de vos côtes implicites dans un coup en Omaha, vous devez également réaliser qu’il y a de fortes chances que vous ne soyez pas payé à la river si vous touchez les Nuts.
Lignes directrices pour relancer
Avant de rentrer dans des concepts plus élaborés, j’aimerais vous donner quelques conseils sur la relance. Durant les premières phases d’un coup – avant le flop et au flop – vous devez habituellement relancer de la taille du pot. Plus loin dans le coup, vous pouvez choisir de ne pas miser à hauteur du pot. En clair, lorsque vous avez la meilleure main, vous voulez voir vos adversaires payer un max pour leur tirage ou les voir coucher pour que vous puissiez prendre le pot. Miser le maximum remplit ces deux conditions plutôt bien.
Par exemple, supposez que vous avez touché un set. La dernière chose que vous devez faire, c’est de rendre attractif et profitable pour votre adversaire, de payer pour sa couleur ou pour sa quinte avec une carte à venir, car il sera alors en position d’attaquer à la river si le board change. Et parce que vous n’êtes pas totalemen t certain qu’il soit sur une quinte ou sur une couleur, vous miserez perdant dans une situation désavantageuse. En d’autres mots, vous ne devez pas lui donner les côtes appropriées pour payer votre mise.

A suivre…
Avatar de l’utilisateur
VinceNatali
Une paire
Une paire
Messages : 115
Inscription : Dimanche 17 Mai 2009 20:13

Messagepar VinceNatali » Samedi 23 Mai 2009 21:52

hellboychess a écrit :Vous pouvez vous permettre de jouer un peu plus loose preflop, si vous comprenez réellement le jeu, que vous interprétez les flops correctement, et que vous connaissez avec quelles mains jouer prudemment, avec quelles mains bluffer, et avec lesquels il vous faut folder.


Juste pour éclaircir cette phrase et pour aider.

Je vous conseille de vous demander si votre main de départ est le plus apte a obtenir quelque chose quelque soit le flop.
Exemple : :Ah :5h :Ks :Ts n'est pas une main excelente mais elle vous permet de jouer les deux couleurs si elles se présentent, et également de jouer aussi bien les petites cartes flopées que les gros tirages.
Bien sur, comme au Texas Hold'em, les meilleures combinaisons preflop restent les paires servies telles que :Ac :Ad :Kc :Kd mais l'expérience vous montrera qu'il faut apprendre a vite les lâcher si un adversiare loose-agressif envoit du lourd sur un petit flop car les possibilités pour qu'il touche effectivement son jeu sont doublés par rapport au texas hold'em
That's right baby .
:As :7s
Membre platine des Ca$h Machine
Avatar de l’utilisateur
Gardena
Brelan
Brelan
Messages : 1127
Inscription : Jeudi 10 Août 2006 12:11

Messagepar Gardena » Dimanche 24 Mai 2009 05:59

VinceNatali a écrit :il touche effectivement son jeu sont doublés par rapport au texas hold'em


comment ça doublés ?

Manu
Avatar de l’utilisateur
VinceNatali
Une paire
Une paire
Messages : 115
Inscription : Dimanche 17 Mai 2009 20:13

Messagepar VinceNatali » Dimanche 24 Mai 2009 16:52

Et bien vu qu'il joue avec 4 cartes dans sa main et qu'il est loose, tu as de très fortes chances qu'il connecte un petit flop avec ses cartes, donc il peux se permettre de taper directement une double paire ( même une suite ) alors que toi tu n'en as qu'une.
Après tu peux toujours aller a la pêche mais faut être extremement vigilant

Imagine toi que ton adversaire a une main comme :3d :8h :5h :Th qui n'est pas du tout une main jouable a mes yeux

et qu'un flop comme :4h :7h :9c tombe. Tu vois bien que ton adversaire tombe sur un tirage couleur ( faible kicker mais tout de même présent ) , tirage quinte par les deux bouts . Ca fait beaucoup 14 outs , 1 chance sur 3 a peu de chose près après la virgule qu'il touche son jeu max sur la turn.
Alors oui dans l'état actuel des choses tu peux te permettre de suivre ou relancer, mais ton adversaire suivra automatiquement et perdras de l'argent au final
That's right baby .

:As :7s

Membre platine des Ca$h Machine
Avatar de l’utilisateur
cecmateleo
Deux paires
Deux paires
Messages : 373
Inscription : Mardi 06 Juin 2006 21:54

Messagepar cecmateleo » Dimanche 24 Mai 2009 18:13

VinceNatali a écrit : Ca fait beaucoup 14 outs , 1 chance sur 3 a peu de chose près après la virgule qu'il touche son jeu max sur la turn.


:lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
VinceNatali
Une paire
Une paire
Messages : 115
Inscription : Dimanche 17 Mai 2009 20:13

Messagepar VinceNatali » Dimanche 24 Mai 2009 18:15

ah, je savais pas que ça pouvait être drôle :D
That's right baby .

:As :7s

Membre platine des Ca$h Machine
Avatar de l’utilisateur
trelawney
Brelan
Brelan
Messages : 1417
Inscription : Mercredi 19 Octobre 2005 12:54

Messagepar trelawney » Dimanche 24 Mai 2009 18:55

Ca lui fait les 6 et les J soit 8 outs. En plus il touche ca quinte par le bas. Ce qui est particulièrement dangereux en omaha.
Donc tu élimines les J car tu n'es pas à l'abri d'un 9Q chez ton voisin. Il ne te reste que 4 outs. Ca fait pas beaucoup surtout en omaha
Je ne te parle même pas du tirage flush hauteur 10 :wink:

Je suis d'accord avec toi de ne pas jouer pre flop ce genre de main. Mais je folderai post flop avec un bord pareil.
"calme dans la victoire et gracieux dans la défaite" Benjo
Membre du CAVE
Avatar de l’utilisateur
VinceNatali
Une paire
Une paire
Messages : 115
Inscription : Dimanche 17 Mai 2009 20:13

Messagepar VinceNatali » Dimanche 24 Mai 2009 19:49

14 outs puisque :

-couleur ( 8 vu qu'il y en deja 5 de représentés )
+
-tirage quinte par les deux bouts ( 6 vu que :Jh et :6h sont deja comptés dans les outs couleur )





Je suis d'accord que face a un jeu inconnu les chances ne sont pas autant élevées, mais je reprenais l'exemple :Ac :Ad :Kc :Kd de mon exemple, vu que Gardena me demandait pourquoi les chances de perdre face a joueur loose-agressif avec une main pareille étaient doublés
Dernière édition par VinceNatali le Dimanche 24 Mai 2009 19:55, édité 3 fois.
That's right baby .

:As :7s

Membre platine des Ca$h Machine
Avatar de l’utilisateur
brioitxavier
Quinte Flush
Quinte Flush
Messages : 10453
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 18:56
Pseudo Winamax : Celtictouch
Adhérent assocation

Messagepar brioitxavier » Dimanche 24 Mai 2009 19:52

ouai mais en même temps, Gardena son truc , c'est le jardin :arrow: :arrow:
Avatar de l’utilisateur
cecmateleo
Deux paires
Deux paires
Messages : 373
Inscription : Mardi 06 Juin 2006 21:54

Messagepar cecmateleo » Dimanche 24 Mai 2009 20:01

brioitxavier a écrit :ouai mais en même temps, Gardena son truc , c'est le jardin :arrow: :arrow:


:lol: :lol:

Je pensais que tu réagirais au "1 chance sur 3 a peu de chose près après la virgule " :wink:

Dommage.

Mathieu.
Avatar de l’utilisateur
VinceNatali
Une paire
Une paire
Messages : 115
Inscription : Dimanche 17 Mai 2009 20:13

Messagepar VinceNatali » Dimanche 24 Mai 2009 20:06

Roooo toujours a taquiner sur des petits choses,

Je recommence:
1 chance sur 3 et quelques dizaines après la virgules

Voila c'est mieux ? Sinon le chiffre précis c'est 1 chance sur 3.21428571
That's right baby .

:As :7s

Membre platine des Ca$h Machine
Avatar de l’utilisateur
Gardena
Brelan
Brelan
Messages : 1127
Inscription : Jeudi 10 Août 2006 12:11

Messagepar Gardena » Dimanche 24 Mai 2009 22:25

ok donc les chances de perdre en holdem contre un loose sont a peu près de une sur 6,42 et des broques, c'est ça ?

Revenir vers « Stratégie, articles de fond »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité