L'art de jouer ses mains faibles par John Vorhaus

Vous avez un doute sur la façon dont vous avez joué une main ? C'est le forum pour en discuter...

Modérateurs : Forum Pokeralille, M.Rik, rocknr14, djobi_djoba, Membres du comité d'administration

Avatar de l’utilisateur
nodread
Full
Full
Messages : 5404
Inscription : Mercredi 20 Avril 2005 17:56

L'art de jouer ses mains faibles par John Vorhaus

Messagepar nodread » Lundi 14 Janvier 2008 03:10

L'art de jouer ses mains faibles


Si vous avez un esprit aventureux, vous pouvez tenter des opportunités profitables au no-limit hold'em en prenant des flops pas trop chers avec une main spéculative en ayant la (rare) chance d'obtenir un flop monstrueux engendrant beaucoup d'action. Ne faites pas d'erreur, ces calls-poubelles peuvent être périlleux, mais si vous êtes au bon endroit au bon moment, avec beaucoup de calleurs et peu de raiseurs, elles peuvent être jouées profitablement.

Dans ces situations, si quelques personnes limpent dans le pot tôt, il commence souvent une débandade de limp, une « limpade », si vous préférez : une cascade de calleurs qui concèdent des mains correctes pour une variété d'autres mains telles que des non-paires, des connecteurs assortis et des paires de n'importe quelle grosseur.

Attention : ne joignez la limpade que si vous êtes confiant qu'il n'y aura pas de raise des blinds. Le plus souvent, les blinds vont seulement caller, parce que le trop grand nombre de participants au pot décourage les raises intenses. Néanmoins, quelques joueurs aiment raiser pendant la limpade, et vous devriez savoir si vous avez un de ceux-ci aux blinds avant de décider si vous embarquez ou non dans le pot.

Une fois que vous avez embarqué, vous voulez une chose, et rien d'autre : le flop parfait. Pas un flop correct. Pas une draw. Vous voulez siphonner les autres, et de façon si sournoise que vos adversaires insouciants vous donneront leurs stack sans jamais avoir su ce qui les avait frappés. C'est vrai, ces choses arrivent rarement, mais elles arrivent, et c'est la seule chose à laquelle vous devriez être attentifs avec vos calls-poubelles.

Imaginez que vous joignez une limpade avec 5a-6a. Si le flop devait être 4-3-2 rainbow, vous seriez en compétition avec un A-4, certainement un A-5, des overpairs, peut-être même des overcards. Vous sentiriez une participation menaçante du détenteur d'un set, auquel il reste 7 outs, plus runner-runner, mais vous ne pouvez pas vous soucier de cela, car votre but est de miser beaucoup et de vous faire payer par quelqu'un qui a une mauvaise draw ou une draw dead même s'il a une bonne main parce qu'il ne peut pas concevoir que vous pourriez gagner avec 5-6. Évidemment qu'il ne peut pas concevoir cela ! C'est pourquoi vous avez la première place !

Pendant que vous suivez ce cheminement périlleux, soyez sûr que vous ne confondez pas le flop parfait avec le flop dangereusement presque parfait. Imaginez que vous décidez d'investir dans le pot avec 5a-6a et que le flop devient 9a-8a-7s. Oui, vous avez fait une straight au flop, mais ce qui vient tout gâcher est cette fin idiote, vulnérable aux détenteurs de T-J, et aussi aux dix ou aux valets seuls, qui peuvent s'améliorer.

Et oui, votre draw permet une flush, mais s'il y a une autre flush, c'est presque assuré qu'elle sera meilleure que la vôtre. Comme dans le précédent exemple, vous aurez à vous soucier des sets qui pourraient devenir full houses, mais maintenant c'est seulement une des nombreuses menaces auxquelles vous faites face. La seule carte que vous pourriez vraiment espérer obtenir est un 7a pour une straight flush - et alors vous devriez prier pour que personne n'ait le Ja-Ta. Ayant atteint la rareté de flopper une main idéale, vous devrez néanmoins folder si vous sentez une menace significative. Ce n'est pas un truc que beaucoup de joueurs peuvent maîtriser.

Laissez-nous cependant vous rappeler, maintenant, qu'investir dans un pot avec une mauvaise main est un jeu dangereux. Il y a une récompense significative lorsque ça fonctionne, mais si vous ne savez pas vous enfuir quand vous ratez ou que vous n'atteignez que la moitié de votre objectif, ou que vous tentez des situations hasardeuses, vous êtes mieux de vous en tenir au standard, un jeu agressif serré. Par contre, si vous avez un goût pour l'aventure, essayez de miser malgré votre main-poubelle de temps en temps. C'est amusant, bon pour votre image, et il y a ces fois où vous pouvez transformer les ordures en or !

par John Vorhaus


Source : http://www.pokercollectif.com/john-vorh ... ibles.html
Rufflion Sound - Reggae addict

“whenever I start feeling sad cuz I miss you I remind myself how lucky I am to have someone so special to miss.”

Revenir vers « Hand discussion »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité